Le brownie de Clochfoldich Farm

En Écosse, dans les fermes isolées, il n’est pas rare d’entendre les habitants vous dire qu’un brownie vient régulièrement les aider. Apercevoir un brownie n’est cependant pas une mince affaire. N’aimant pas être regardé, ce génie domestique préfère circuler lorsque les ténèbres prennent le pas sur la clarté.

À Clochfoldich Farm, chacun connaissait le brownie. D’habitude, ces créatures étaient serviables, rangeant la vaisselle et nettoyant les écuelles. Malheureusement, celui-là était d’une tout autre nature.

Le jour, à l’abri des regards, il se livrait tout entier au plaisir de sauter dans les flaques, maculant ses longs poils noirs de boue et tâchant ses habits. Le soir, lorsque la maisonnée était couchée, le brownie entrait dans la cuisine, lavait les gamelles, nettoyait les assiettes, avant de violemment les briser. Le lendemain, les traces de pas boueux au sol trahissaient à coup sûr l’auteur du méfait.

Un jour, les habitants de la ferme de Clochfoldich dirent : ça suffit, il faut s’en débarrasser.
Pour cela, ils lui offrirent de nouveaux habits. C’était un moyen sûr de fâcher un brownie, attaché à ses vieilles fripes… il partait alors, vexé, pour toujours. Mais pas celui-là ! Ignorant le cadeau, il resta à la ferme et continua de pousser les habitants jusque dans leurs derniers retranchements.

Le secours vient un jour, par un pur hasard. Sur la route humide, menant à la ferme, le fils de la maison entendit le brownie se livrer à son jeu favori. Splash ! Et lui dit, tiens, “le Petit Cracra va venir nous rendre visite ce soir !”. “Petit Cracra” répondit le brownie avec étonnement ….”Petit Cracra” répéta-t-il, songeur … “J’ai un nom” s’écria-t-il enfin…..avant de disparaître dans un souffle. On ne le revit plus du côté de la ferme de Clochfoldich. Heureux de savoir qui il était, le brownie n’avait plus besoin de créer des ennuis.

Dans certaines maisons écossaises, on retrouve encore de nos jours de la vaisselle cassée, sans que personne ne reconnaisse sa responsabilité. Est-ce le petit brownie qui est revenu pour hanter ? Mais peut-être est-il plus commode de le laisser être accusé ….

Partager
Pourquoi vous inscrire
à la newsletter de Sir Edward's * ?

C'est simple : pour connaître toutes les actualités sur la marque et découvrir les derniers road trips !

*et de ses partenaires

Bardinet, SAS située Domaine de Fleurenne, 33290 Blanquefort Cedex France, est responsable de traitement pour les contenus, produits et services édités. Elle collecte des données afin de faciliter la gestion de votre demande et cela sur la base de votre consentement. Si vous ne fournissez pas l'ensemble des champs obligatoires mentionnés dans le formulaire, nous ne pourrons pas traiter votre message. Vos données sont transmises aux sociétés en charge de la relation client et sont conservées pendant 5 ans. Vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de limitation, de portabilité, d'opposition, d'effacement et définir vos directives post-mortem, à l'adresse mail du délégué à la protection des données (dpo@la-martiniquaise.fr) ou à l'adresse postale COFEPP - Délégué CNIL, 18 rue l'Entrepôt, 94227 Charenton-le-Pont Cedex en justifiant de votre identité. A tout moment vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL.

My Scotland My Scotland, le road trip

Par où commencer un road trip écossais ? En me suivant ! Je vous emmène dans les endroits les plus surprenants, atypiques et dignes de votre intérêt !

Découvrir tous les road trips
  • La fabrique à whisky

    Entre tourbe et bruyère, la terre du whisky dévoile ses profondeurs et son étendue.

    Explorer
  • Cocktails recettes

    Pour aller au delà de l’évidence, se renouveler et surprendre.

    Explorer
  • Terroir & territoire

    Entre tourbe et bruyère, la terre du whisky dévoile ses profondeurs et son étendue.

    Explorer
Scotch whisky - Whisky écossais

Vous devez avoir l'âge légal pour la consommation d'alcool dans votre pays de résidence.

Oui Vous ne pouvez pas accéder à ce site.