La qualité du whisky

La qualité du whisky

Années après années, l’ambition des Écossais est de produire un whisky de qualité constante. Il y va de leur honneur.

Cela passe par un contrôle strict de toutes les étapes d’élaboration et de vieillissement.

Chaque distillerie a ses procédés et son savoir-faire, encadrés par des lois, dont le Scotch Whisky Act de 1988.

Pour porter le nom scotch whisky, cette boisson de caractère doit avoir été distillée sur le territoire écossais, à partir d’eau et d’orge maltée. Ce whisky doit ensuite être vieilli en fût de chêne, sur le territoire écossais, pendant au minimum trois années.

Ce n’est qu’au terme de cette période que l’on commence à parler de scotch whisky. La couleur, les arômes et le goût du whisky écossais doivent aussi être le reflet des ingrédients autorisés.

Si la production de scotch whisky est clairement réglementée, elle permet cependant aux nuances de s’exprimer. Techniques de distillation, nature de l’eau de source, génie du lieu et savoir-faire des hommes sont autant d’ingrédients qui affinent l’identité et assurent la réputation internationale du whisky écossais.

Sir Edward's

Découvrez aussi...