Le vieillissement du whisky en Écosse

Le vieillissement du whisky en Écosse

Une fois la distillation effectuée, les fûts de chêne sont remplis et placés dans le chai. Derrière de lourdes portes, le whisky mature très lentement afin de devenir profondément écossais.

Pour favoriser un vieillissement harmonieux, le taux d’humidité et la température ambiante sont finement contrôlés.

Pendant au moins trois ans, la sérénité du chai n’est troublée que par le passage des saisons. Automne, hiver, printemps, été : pour atteindre la perfection le mot-clé est équilibre à l’intérieur du chai.

L’environnement écossais peut pourtant totalement s’exprimer. Les fûts de chêne favorisent une certaine porosité. Ils autorise la “part des anges” à s’évaporer, phénomène naturel essentiel pour atteindre la maturité.

Cette capacité à laisser l’air s’infiltrer permet également au scotch whisky de s’imprégner de l’Écosse. C’est ainsi que les whiskies vieillis en bord de mer portent naturellement en eux des goûts salés.

Au cours du vieillissement, le whisky se drape de belles couleurs dorées. C’est aussi au sein du chai, dans chaque fût du chêne, que se développent des dizaines d’arômes d’une grande subtilité.

Sir Edward's

Découvrez aussi...