Le tonneau, un concentré d’arômes pour le whisky

Le tonneau, un concentré d’arômes pour le whisky

Pour être considéré comme écossais, le whisky doit vieillir en fût de chêne. Cette étape est déterminante.

C’est au contact du bois, que le nectar tout juste distillé se transforme en whisky. Le spiritueux y acquiert sa couleur dorée et déploie ses arômes.

En Écosse, la plupart des tonneaux sont des fûts réemployés. Nombre d’entre eux proviennent d’Amérique, où leur bois a déjà façonné les saveurs du bourbon.

De ce locataire précédent, le whisky écossais en garde bien des souvenirs. Le chêne blanc, marqué de bourbon, distille des arômes subtils de vanille, de gingembre ou de caramel.

Anciens fûts de Porto, de xérès ou de vins français, les tonneaux du monde entier apportent ainsi leur touche au whisky écossais.

Pour boire un authentique whisky écossais, les amateurs de scotch doivent ensuite patienter plusieurs années.

Pendant ce temps, l’Écosse œuvre, dans le silence de ses chais, pour livrer un whisky qui portera la marque de son identité.

Sir Edward's

Découvrez aussi...