Whisky écossais ou Sùgh an Eòrna?

Whisky écossais ou Sùgh an Eòrna?

L’anglais est bien sûr la langue officielle de l’Écosse, mais elle n’est pas la seule. Le gaélique écossais est la deuxième langue reconnue depuis 2005. Minoritaire, le gaélique écossais est toujours parlé, notamment dans les Highlands, et connaît même un regain de vitalité. Une bonne raison pour ne pas l’ignorer !

Vous voulez faire plaisir à un Highlander ? Vous pouvez commencer par lui dire « Madainn mhath ! », avant d’enchaîner avec un audacieux « A bheil thu ann an trum ? ». si vous voyez son visage s’éclairer, c’est parce que a) il a compris que vous lui souhaitiez bonjour et que vous lui demandiez comment il allait, b) il n’a rien compris mais trouve votre charabia distrayant.

Dans un cas comme dans l’autre, c’est gagné, vous avez fait un pas vers un pan de la culture écossaise, souvent ignoré. Il faut dire que le gaélique écossais est un défi pour le non-initié. Langue traditionnelle d’une partie de l’Écosse, vous l’avez obligatoirement rencontrée sur les panneaux routiers et vous avez probablement essayé de l’ânonner, sans grand succès.

Pour réussir cette épreuve, vous pouvez vous tourner vers le site internet learngaelic.net. Vous trouverez en ligne toutes les ressources nécessaires pour vous initier au gaélique écossais et apprendre à le prononcer. L’occasion de découvrir qu’il existe deux façons de traduire le mot whisky en gaélique. Si vous êtes pragmatique, vous parlerez de Uisge-Beatha (littéralement eau-de-vie). Si vous avez l’âme poète, comme les Écossais, vous préférerez Sùgh an Eòrna (l’essence de l’orge). Avouez que ces mots aux sonorités étranges vous font déjà voyager !

 

Sir Edward's

Découvrez aussi...