5 choses que vous ne saviez pas sur le kilt écossais

Accès réservé aux membresKilt
Le kilt est par excellence l’habit écossais. Partout dans le monde, on reconnaît un supporter du 15 du Chardon au tartan qui laisse entrevoir ses genoux. Et le joueur de tennis écossais Andy Murray s’est récemment marié … en kilt. Pourtant, les Ecossais ne se sont pas promenés en kilt depuis la nuit des temps. C’est même une tradition assez récente. Voici 5 infos que vous ne saviez pas sur le kilt.
  1. Le kilt tel que nous le connaissons a été imaginé … par un entrepreneur Anglais. ...
Vers 1730, Thomas Rawlinson trouvait que le plaid de ses ouvriers écossais, passé sur l’épaule et tenu par une ceinture, n’était pas très pratique. Il imagina donc d’en faire une simple jupe, le fameux kilt. Succès garanti !
  • Juste avant l’invention du kilt moderne, c’était les hommes du peuple des Highlands qui portaient le plaid attaché autour de la taille. C’était un habit peu cher, apprécié par les plus pauvres. Aux XVIIe et XVIIIe siècle, les gentlemen mettaient plutôt des pantalons en tartan.
  • Après la révolte Jacobite de 1745, le pouvoir anglais interdit de porter des habits distinctement écossais, sous peine de prison ou d’exil. Le peuple passe alors au pantalon, tandis que le kilt moderne devient un vêtement à la mode chez les élites écossaises. C’était une façon de défier – en privé - la domination anglaise.
  • Lorsque l’interdiction est levée en 1782, c’est l’armée qui popularise le kilt écossais dans le monde entier. À l’origine, le Highland Regiment portait le plaid. Le kilt, plus simple d’usage, devient leur marque de fabrique.
  • Enfin, la question vous brule les lèvres : oui, le kilt se porte traditionnellement sans sous-vêtement. À la fin du XVIIIe siècle, un lettré écossais se plaignait d’ailleurs de l’indécence du vêtement.


  • Inscrivez-vous pour lire la suite ou Connectez-vous