Les 3 îles écossaises à visiter absolument

Accès réservé aux membres3 îles Sir Edwards
Des vacances dans les îles d’Écosse laissent des souvenirs inoubliables ! Il n’est pas forcément simple de faire son choix, tant ces îles sont toutes plus attirantes les unes que les autres. Nous vous donnons donc nos bons plans, pour des escapades inoubliables.

L’Île de Skye 

Si vous êtes un inconditionnel de la Légende Sir Edward’s, vous avez déjà pu voir les majestueux paysages de l’Île de Skye. Dans cette île des Hébrides intérieures, les montagnes sont plus grandes, ...
les falaises plus escarpées et les brumes plus mystérieuses. Depuis la petite ville portuaire de Portree, vous pourrez prendre le bateau pour des excursions ou explorer les trésors naturels de l’île, comme le Old Man of Storr ou les pitons rocheux de Quaraing. C’est bon à savoir, l’île de Skye est accessible par un pont routier.

L’Île de Lewis et Harris

Cette île des Hébrides extérieures a été élue plus belle île d’Europe par des internautes ! Véritable petit morceau de paradis, la plus grande île d’Écosse étonne par ses plages de sable fin et ses eaux bleu turquoise. Arrivé en avion ou en bateau à Stornoway, vous pourrez découvrir les pierres levées de Calanais, admirer les cottages traditionnels bâtis en pierre ou acheter du saumon fumé sur place. À noter que sur cette île de 45 km de long, on compte plus de moutons que d’habitants !

L’archipel des Shetland

Avec ses plus de 100 îles, dont 15 habitées, l’archipel de Shetland mérite à lui seul tout un voyage. L’arrivée se fait en bateau à Lerwick ou en avion à Sumburgh Airport. Si vous prenez le ferry depuis Aberdeen, les quelques 13 heures de traversées vous donneront l’impression d’être au bout du monde ! Cette sensation sera renforcée par la beauté sauvage de ces îles, plus proches de la Norvège que de l’Écosse. Sur place, vous pourrez explorer le passé viking des îles, observer – avec un peu de chance- des baleines, admirer les fameux poneys et macareux et circuler d’île en île à la découverte de leurs richesses naturelles.


Inscrivez-vous pour lire la suite ou Connectez-vous