Burke et Hare : les meurtriers d’Édimbourg

Accès réservé aux membreslégendes écossaises Sir Edward's
William Burke et William Hare sont probablement les deux meurtriers les plus célèbres d’Édimbourg. Au début du XIXe siècle, l’Université d’Édimbourg était mondialement connue pour ses recherches en médecine. Pour mener des expériences, l’institution avait le droit de disposer des corps des criminels exécutés. Mais en 1823, la limitation des exécutions capitales fait baisser le nombre corps disponibles. Comment faire alors pour continuer les expériences médicales ? Si les profanations de tombes se multiplient, Burke et Hare ...
trouvent une solution encore plus radicale : l’assassinat. Ils se servent de leur chambre d’hôtes pour attirer leurs victimes. Entre 1827 et 1828, ils vendent 17 corps (1 mort naturelle et 16 meurtres) au docteur Robert Knox, professeur d’anatomie. Découverts par l’un des locataires, Burke et Hare sont arrêtés et jugés. Hare témoigne contre Burke et a la vie sauve. Burke est condamné et pendu en 1829, devant une foule de 25 000 personnes. Ironie de l’histoire, le corps de Burke a connu le même destin que celui de ses victimes : la dissection à l’école de médecine.


Inscrivez-vous pour lire la suite ou Connectez-vous